Le cancer du sein est une pathologie redoutable qui touche principalement les femmes, bien qu’il puisse également affecter les hommes, mais de manière beaucoup plus rare (environ 1 %). Il se caractérise par une prolifération anormale de cellules malignes dans les tissus mammaires. Cette maladie peut avoir des conséquences graves si elle n’est pas détectée et traitée à un stade précoce.

Le cancer du sein en un mot

 Le cancer du sein qu’est-ce que c’est ? Pour faire simple, c’est une tumeur maligne qui se développe dans les tissus du sein. Il se forme généralement à partir de cellules des canaux lactifères (canaux galactophores) ou des lobules (glandes mammaires responsables de la production de lait). Cette croissance anormale de cellules cancéreuses peut se manifester sous forme de masse ou de nodule dans le sein. Attention, elle peut aussi se propager vers d’autres parties du corps, ce qui est un processus appelé métastase. Il existe différents types de cancers du sein, qui varient selon les cellules d’origine et de leur comportement. Les types les plus courants sont le carcinome canalaire infiltrant et le carcinome lobulaire infiltrant.

Lire également : Quel est le meilleur procédé en matière d'écologie entre l'inhumation ou la crémation ?

La prise en charge du cancer du sein dépend en grande partie du type, de la taille, du stade de la maladie et de la présence ou non de métastases.

Les différentes causes du cancer du sein

Les causes exactes du cancer du sein ne sont pas encore complètement comprises, mais un certain nombre de facteurs de risque ont été identifiés, entre autres :

En parallèle : Comment tuer une bactérie sans antibiotique ?

  • Les facteurs génétiques :

Les mutations génétiques, en particulier les mutations des gènes BRCA1 et BRCA2, augmentent de manière considérable le risque de développer un cancer du sein. Les antécédents familiaux de la maladie peuvent également jouer un rôle important.

  • L’âge :

Le risque de cancer du sein augmente avec l’âge. En général, les femmes de plus de 50 ans sont plus susceptibles d’être touchées.

  • Les hormones :

L’exposition prolongée à des hormones sexuelles féminines, comme les œstrogènes, est associée à un risque accru de cancer du sein. Cela a trait à une utilisation continue de contraceptifs hormonaux ou une thérapie hormonale substitutive à la ménopause.

Qu’en est-il des facteurs de risque ?

Mis à part les causes susmentionnées, il existe d’autres facteurs de risque qui peuvent contribuer au développement du cancer du sein. La consommation excessive d’alcool est associée à un risque étendu de cancer du sein. Les fumeuses, quant à elles, ont un risque légèrement plus élevé de développer un cancer du sein. Sachez que l’exposition préalable à des rayonnements ionisants, comme ceux utilisés dans certaines procédures médicales, peut augmenter le risque. Il est important de noter que les femmes qui ont leurs premières règles avant l’âge de 12 ans ou entrent en ménopause après l’âge de 55 ans ont un risque légèrement accru.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *