L’importance de la stérilisation dans le cadre hospitalier, notamment au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux, n’implique pas uniquement une simple procédure. Elle constitue une barrière essentielle contre les infections nosocomiales, pour assurer la sécurité des patients grâce à l’application des Bonnes Pratiques de Pharmacie Hospitalière. Ce service, indispensable dans la chaîne des soins et dispensé par un agent hospitalier, s’engage à délivrer des dispositifs médicaux réutilisables et stérilisables, pour garantir un environnement médical sûr pour chaque patient, conformément aux normes de qualité et de protection. Des professionnels qualifiés, comme le pharmacien, participent étroitement dans ce processus, en assurant la stérilité des équipements de chirurgie réutilisables et du linge. Découvrons le processus de stérilisation à l’hôpital.

Quelles sont les méthodes de stérilisation à l’hôpital ?

La stérilisation du matériel médical au sein d’un établissement de santé, en particulier au CHU de Bordeaux, se réalise principalement par la vapeur d’eau. L’autoclave est l’instrument clé utilisé par l’agent hospitalier pour ce processus. Il utilise une haute température associée à la vapeur d’eau pour éliminer efficacement les micro-organismes présents sur les instruments médicaux. 

Cette méthode prodigué par un agent professionnel de stérilisation, garantit la destruction des virus, bactéries et agents toxiques, pour répondre aux normes de qualité, d’hygiène et de protection lors d’une chirurgie et tout autre intervention dans un hôpital, comme au CHU de Bordeaux. Les instruments passent ensuite par un processus de séchage par le vide pour évacuer la vapeur d’eau, en  assurant un résultat stérile. 

En cas d’usage de dispositifs médicaux sensibles à la chaleur, l’emploi de l’oxyde d’éthylène est privilégié, en exposant le matériel à ce gaz dans une chambre étanche. Une alternative émergente, effectuée par un pharmacien responsable et qualifié, est la stérilisation par irradiation gamma et bêta, idéale pour les dispositifs médicaux à usage unique. Cette méthode assure une stérilisation à froid et à travers l’emballage.

Quelles mesures sont prises pour assurer l’efficacité de la stérilisation ?

La garantie de l’efficacité des opérations de stérilisation centrale dans les établissements de santé (hôpital) repose sur des mesures rigoureuses, afin de garantir la qualité des soins médicaux au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux. 

Tout d’abord, l’équipe médicale est soigneusement sélectionnée, qualifiée et régulièrement formée, pour assurer les compétences nécessaires pour mener à bien ces opérations critiques. 

Les locaux et équipements médicaux sont spécifiquement adaptés à ces opérations, pour garantir un environnement propice à la stérilisation centrale. L’utilisation d’un équipement qualifié et de méthodes de stérilisation validées est impérative, conformément aux normes de qualité.

Des contrôles méticuleux de l’atmosphère et de l’environnement sont effectués pour maintenir des conditions optimales tout au long du processus de stérilisation. Le travail préalable de l’équipement, dont le lavage, le tri et d’autres étapes, est réalisé pour réduire la biocharge et maximiser l’efficacité de la stérilisation

Après l’opération de stérilisation centrale, un emballage approprié ainsi que des conditions de conservation et de stockage adéquates sont assurés pour préserver la stérilité du matériel.

La centralisation des opérations de stérilisation à l’hôpital, notamment au CHU de Bordeaux, offre une gestion plus rationnelle des équipements, accroissant ainsi l’efficacité globale. Le local dédié à la stérilisation centralisée est conçu pour faciliter les échanges avec le bloc opératoire. Cela favorise une coordination optimale. La séparation complète des circuits de l’équipement à stériliser et du dispositif stérile garantit une stérilisation sans compromis.

Au sein d’une unité de stérilisation centralisée, trois zones distinctes sont identifiées :

  • La zone « Sale » est dédiée au tri, lavage et désinfection du matériel à stériliser. 
  • La zone « Propre » englobe le contrôle, l’assemblage, l’emballage et la stérilisation. 
  • La zone « Stérile » est réservée au stockage et à la libération du dispositif

Cela permet alors à l’agent de stérilisation d’assurer une gestion efficace et sécurisée de l’ensemble du service et du processus de stérilisation centrale au sein de l’établissement de santé hospitalier ou CHU à Bordeaux.

Les procédures de stérilisation dans un établissement de santé

En matière de soins de santé, en particulier au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux, des précautions sont prises avant chaque intervention. L’équipe médicale, conformément aux directives de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), est systématiquement immunisée par la vaccination, afin d’assurer un environnement de soins sécurisé. 

Un protocole complet d’hygiène, accompagné de contrôles réguliers des infections, est maintenu à jour au sein de l’établissement de santé. Chaque membre du personnel participe périodiquement à des formations continues pour améliorer ses compétences et rester à jour avec les normes en évolution.

Avant d’engager le processus de stérilisation, supervisé par un agent hospitalier, les étapes préliminaires sont similaires à celles de la préparation du dispositif médical en vue de la désinfection. 

Le pré-traitement

Le pré-traitement implique l’immersion des équipements médicaux dans une solution détergente-désinfectante pendant 15 minutes, suivie d’un rinçage abondant à l’eau du robinet.

Le nettoyage

Le nettoyage, réalisé soit en machine à laver soit dans un bac à ultrasons, intègre des facteurs comme :

  • L’action chimique (détergent)
  • L’action mécanique (brossage)
  • La durée
  • La température

Un rinçage approfondi et un séchage méticuleux suivent le nettoyage.

Le conditionnement

Le conditionnement est une étape importante où le dispositif médical est emballé avant d’entrer dans le stérilisateur médical. Cela assure la préservation de son état stérile. Les emballages peuvent être réutilisés, comme les conteneurs pour les plateaux, ou non réutilisés, comme les sachets de stérilisation des équipements.

La stérilisation

La stérilisation proprement dite est réalisée pour le dispositif thermo-résistant par un procédé utilisant la chaleur humide sous pression. Dans un autoclave, les équipements sont disposés sans contact entre eux. 

Pour le matériel thermosensible, une désinfection de haut niveau est requise. Ces étapes, soigneusement réglées, contribuent à garantir un environnement hospitalier stérile et sécurisé pour les patients, conforme aux normes de qualité et de traitements requis.

Pourquoi former et sensibiliser le personnel dans les démarches de stérilisation efficace ?

La formation et la sensibilisation du personnel aux mesures de stérilisation sont des éléments importants pour atteindre l’objectif ambitieux de réduire la fréquence des infections nosocomiales dans les établissements de santé, comme le CHU de Bordeaux. 

Cette démarche requiert une mobilisation active de l’ensemble des professionnels hospitaliers. Les Comités de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN), instaurés en 1988, jouent un rôle important dans cette initiative, mais cela nécessite toutefois l’appui d’une unité opérationnelle en hygiène.

La prévention des infections nosocomiales repose sur :

  • Une vigilance quotidienne
  • L’organisation des traitements
  • Le strict respect des mesures de propreté

La diffusion de recommandations écrites et de protocoles spécifiques aux situations les plus courantes facilite le respect de ces mesures. Les professionnels de la santé, comme ceux exerçant le métier de pharmacien, les médecins et les infirmières, devraient bénéficier de formations dès leurs premiers stages hospitaliers pour renforcer leurs aptitudes en matière de propreté.

Les objectifs de la formation englobent la maîtrise des processus de stérilisation des dispositifs médicaux, la compréhension des enjeux liés aux risques, et l’application optimale des mesures. Il s’agit d’un programme théorique et pratique visant à équiper les responsables et les agents de stérilisation des compétences nécessaires pour évaluer et améliorer continuellement leurs actions dans le domaine de la stérilisation.

Ainsi, la stérilisation est un pivot essentiel dans la lutte contre les infections nosocomiales. Cette démarche s’inscrit dans l’ensemble des services d’un centre hospitalier. Elle exige une rigueur inébranlable. Des méthodes variées et des protocoles précis garantissent la protection de chaque patient. La formation continue du personnel demeure un investissement clé pour préserver la qualité des soins hospitaliers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *